tags, as close as possible to the opening tag. Creation Date: 05/23/2016 -->

Série "Ad Vitam": devenir immortel, la panacée?

Les séries de genre comme "Black Mirror" font un carton. Voici une création française, "Ad Vitam", qui mêle habilement polar et science-fiction. Diffusée en première mondiale "Ad Vitam" se concentre sur un thème central, la jeunesse éternelle (ad vitam signifiant "à vie, pour l’éternité"). Un fantasme absolu que celui de rester jeune ! Le héros de cette série, joué par Yvan Attal, a 120 ans. Face à lui, l'actrice Garance Marillier incarne l’énergie d'une jeunesse désabusée.

V. N.

Série "Ad Vitam" : devenir immortel, la panacée? © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte


Réalisée par Thomas Cailley, la série "Ad Vitam" a reçu le Prix de la meilleure série au Festival Séries Mania Lille.

Regardez "Ad Vitam" en exclusivité dans le Movies & Series Pass de Proximus TV dès le 15/10.



FB - Ad Vitam from Skynet iMotion Activities on Vimeo.

Voyage initiatique

Voyage initiatique © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte


Au XXIe  siècle, on pense avoir vaincu la mort. La doyenne de l’humanité fête ses 169 ans. Pourtant, la police retrouve les corps de sept suicidés, tous mineurs. Dérive sectaire, acte politique, cri d’alarme d’une jeunesse sans repères ? Pour mener l’enquête, Darius (Yvan Attal), un flic de 120 ans, devra compter sur l’aide de Christa (Garance Marillier), une jeune femme instable, en révolte contre le pouvoir en place.

Lors de ce long voyage initiatique, Thomas Cailley ("Les Combattants") met en scène une descente vertigineuse dans les entrailles d’un monde qui dérive vers l’infini. Ou le néant.

Ne plus vieillir

Ne plus vieillir © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte


La série "Ad Vitam" se déroule dans un futur indéterminé. Elle évoque un monde contemporain, à travers le thème de la surpopulation mondiale. Si les humains trouvent une invention qui permet de ne plus vieillir, comment les jeunes peuvent-ils trouver leur place ? Dans cette société où les anciens ne sont plus obligés de leur céder la leur, pourquoi faire des enfants ?  La vision dystopique d’"Ad Vitam" glace les sangs. Le scénario envisage un univers qui sera peut-être le nôtre un jour, sans mort, sans cimetière, mais aussi sans retraite et sans renouvellement des générations.

Production française

Production française © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte

"Ad Vitam" est née sous l’impulsion de Katia Raïs, productrice à la tête du label Kelija (à l’origine de la série d’Arte "Trepalium", et appartenant au groupe Lagardère Studios).

Si "Trepalium" s’imposait par le choix du rétro-futurisme, "Ad Vitam" s’inscrit dans un futur proche. La série se déroule sans que l'on ne sache précisément ni où, ni quand. Comme l’explique Katia Raïs : « On est dans un léger ailleurs. Avec simplement des petits détails dans les scènes qui indiquent que l'on ne se situe pas vraiment dans notre époque ». L'histoire se déroule dans une grande ville ensoleillée, où l’harmonie sociale semble régner. Cependant, pour les moins de trente ans, l’avenir n’annonce rien de bon.

Un flic de 120 ans

Un flic de 120 ans © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte


Yvan Attal interprète le personnage de Darius, un flic de 120 ans qui reste jeune d'apparence, grâce à un processus de régénération. Sa compagne, la soixantaine, voudrait avoir un enfant. Mais Darius a l’air moins motivé à procréer.
À l’annonce d’un suicide collectif de jeunes gens, Darius doit mener l'enquête. Pour infiltrer les cellules rebelles, le flic s’adresse Christa, 24 ans. Comme elle est internée dans un centre psychiatrique, Darius lui propose un marché : son aide contre sa liberté.

Lisez aussi le dossier sur Yvan Attal.

La rebelle

La rebelle © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte


Le regard buté, la silhouette fine, Christa renferme en elle un nœud d’énergie et de désespoir. Les deux points tatoués sur son épaule témoignent de son passé trouble, au sein d’une secte de jeunes suicidaires. Depuis qu’elle est enfermée dans un centre psychiatrique, Christa n’a plus beaucoup de contacts avec ses parents, issus d’un milieu privilégié.

Christa semble néanmoins déterminée à aider Darius dans son enquête, à ses risques et périls. Dès le début de la série, elle fait preuve de sang-froid, en pénétrant dans une secte qui s’oppose à la vie éternelle.

Garance Marillier, actrice découverte dans "Grave" de Julia Ducournau, se glisse parfaitement dans le rôle de Christa, l’obstinée.

Au bord de la mélancolie

Au bord de la mélancolie © Production Kelija/Lagardère Studios/Arte


Sur un ton nostalgique, "Ad vitam" impose un monde riche en métaphores, explorant le problème de la surpopulation, le poids de la mémoire et notre rapport au deuil. Filmée dans des lumières rouges et bleutées, "Ad Vitam" captive, et ses acteurs nous emportent dans le tourbillon de leurs tourments.

"Ad Vitam", réalisée par Thomas Cailley et écrite par Thomas Cailley et Sébastien Mounier. Avec Yvan Attal, Garance Marillier, Niels Schneider, Ariane Labed, Rod Paradot, Hanna Schygulla, Anthony Bajon, Vassili Schneider. Une Production Kelija, Lagardère Studios, Arte France.

Regardez cette série en première mondiale dans le Movies & Series Pass de Proximus TV.

Movies & Series Pass, c'est :
Un accès illimité à de nombreux films et séries dans le catalogue. Une programmation variée ainsi que 2 films par semaine pour les 18+ sur la chaîne Movies & Series. Découvrez le catalogue Movies & Series Pass complet. Si vous devenez client Tuttimus, Movies & Series Pass est inclus. Composez-le vôtre!

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans