tags, as close as possible to the opening tag. Creation Date: 05/23/2016 -->

Meurtres, drogue et cannibalisme : les nouveaux héros des séries sont des criminels

Meurtres, drogue et cannibalisme : les nouveaux héros des séries sont des criminels © Isopix


Qu'ils sont loin, les héros des séries de notre enfance, d'une pureté absolue et toujours animés des meilleures intentions...
Ces dix dernières années, le monde a bien changé ! Les personnages principaux des séries contemporaines sont devenus des meurtriers, des trafiquants, des menteurs ou des gens peu fréquentables. Prenez par exemple Walter White dans "Breaking Bad": ce professeur de chimie et père de famille, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer du poumon en phase terminale, se plonge avec délice dans le crime pour assurer l'avenir financier de sa famille. Pour ce faire, il se lance dans la fabrication et la vente de méthamphétamine avec l'aide de l'un de ses anciens élèves.
 
Un répugnant criminel que nous prenons pourtant en affection: 'Les scénaristes on trouvé un truc : "son cancer et son désir d'aider sa famille nous font tout accepter", explique dans Het Nieuwsblad Benjamin Van Tourhout, qui a écrit une thèse sur les 'héros hybrides'
 
Voici d'autres héros de série qui sont peu recommandables et pourtant aimés du public...
 
Les meilleurs films et séries sont à découvrir avec le Movies & Series Pass

Dexter Morgan (Dexter)

Dexter Morgan (Dexter) © Isopix


Victime d'un traumatisme durant son enfance, Dexter Morgan est adopté par un officier de la police de Miami, Harry Morgan.
À l’âge adulte, Dexter devient un redoutable tueur en série. Pour masquer ses activités criminelles, il travaille pour la police de Miami comme expert en médecine légale, spécialisé dans l'analyse de traces de sang. Dexter ne ressent aucune émotion, sauf lorsqu'il satisfait ses pulsions meurtrières. Harry, son père adoptif, lui a appris à canaliser ses pulsions pour ne tuer que des criminels qui sont parvenus à échapper au système judiciaire. Dexter tue de préférence avec un couteau ou une hache, avec laquelle il découpe ses victimes en morceaux, avant de les faire disparaître.

Arya Stark (Game of Thrones)

Arya Stark (Game of Thrones) © Isopix


Le sang et le crime font partie intégrante de l'univers de ‘Game of Thrones’. Les meurtres y sont parfois tellement terrifiants qu'ils vous retournent l'estomac. Un des personnages les plus populaires de la série est Arya Stark, qui manie son épée nommée 'Aiguille' avec cruauté pour pourfendre ses adversaires . Il faut dire qu'elle a été à bonne école puisque c'est un jeune apprenti-boucher qui lui a appris le maniement de son arme…

Tony Soprano (The Sopranos)

Tony Soprano (The Sopranos) © Isopix


‘The Sopranos’ est une des séries les plus populaires de tous les temps. Tony Soprano, modeste employé d'une société de traitement de déchets et en fait le Parrain de la famille DiMeo, une organisation familiale mafieuse du New Jersey. C'est surtout un monstre froid qui ne recule devant aucun crime et élimine ses adversaires morts en les jetant dans des containers. Pourtant, son personnage est très populaire auprès des fans de la série. C'est sans doute parce que la série nous fait suivre en parallèle sa thérapie, qui nous permet de mieux comprendre la personnalité complexe du personnage et d'entendre ses remords.

Hannibal Lecter (Hannibal)

Hannibal Lecter (Hannibal) © Isopix


La série ‘Hannibal’ est basée sur les personnages du livre 'Dragon Rouge' de Thomas Harris et nous permet de suivre les agissements du psychologue et psychopate Hannibal Lecter. Un rôle incarné à merveille par Mads Mikkelsen. La série raconte la rencontre entre Will Graham, profileur doué mais psychologiquement instable, consultant pour le FBI, et le psychiatre Hannibal Lecter, fin analyste qui cache un tueur en série sociopathe et cannibale. La série est peu recommandée aux âmes sensibles : cadavres en pagaille, dégustations de chair humaine, utilisation des cordes vocales des victimes pour en faire des instruments de musique, la barre de l'horreur est placée placée assez haut. Pourtant, les fans de la série ont de la sympathie pour Hannibal et son sens de l'humour morbide.

Frank Underwood (House of Cards)

Frank Underwood (House of Cards) © Isopix


C'est Kevin Spacey qui incarne dans 'House of Cards' le personnage franchement antipathique de Frank Underwood, un élu démocrate à la Chambre des représentants qui utilise des moyens peu orthodoxes pour assouvir sa soif de pouvoir et qui peut se montrer d'une habileté démoniaque dans l'art de la manipulation. Son but : devenir Président des États-Unis et le rester. Très populaire, la série a connu un coup d'arrêt lorsque Kevin Spacey a été accusé de harcèlement sexuel et que les producteurs l'ont viré sur le champ. Depuis, c'est Claire Underwood (Robin Wright) qui est devenue le personnage central de la série.

James Flint (Black Sails)

James Flint (Black Sails) © Isopix


'Black Sails' est une série qui nous narre les aventures de pirates sur Providence Island, une ancienne colonie britannique, abandonnée depuis lors. Les protagonistes ne sont pas des anges, à commencer par le Capitaine James Flint qui n'hésite jamais à tuer, à torturer ou à massacrer. Précédemment engagé dans la marine, Flint a été banni car il avait une liaison homosexuelle avec un homme. C'est sans doute ce détail qui en fait une victime à nos yeux et qui rend son personnage si populaire, malgré sa cruauté sanguinaire.

Raymond Reddington (The Blacklist)

Raymond Reddington (The Blacklist) © Isopix


'The Blacklist' nous raconte l'histoire de Raymond Reddington, l'un des fugitifs les plus recherchés par le FBI, un homme qui détient une liste noire reprenant les noms de criminels et de terroristes de première importance. Mais "Red" ne veut collaborer qu'avec l'agent du FBI Elizabeth Keen. La série est un savant cocktail d'action et de suspense et a atteint des records d'audiences. Bien qu'il soit a priori un personnage assez détestable, Reddington jouit d'un énorme capital sympathie auprès des téléspectateurs qui adorent son humour cynique.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans